in

Tout connaître sur le métier de plombier et comment le devenir

Le métier de plombier est synonyme d’installation sanitaire. Mais quels sont réellement les rôles d’un plombier et comment le devenir ?

Définition :

Un plombier est, communément, la personne qu’on appelle pour toute panne concernant la canalisation ou conduite d’eau et tout ce qui s’y rapporte.

1er rôle :

Le tâche principale du plombier et l’intervention sur de nombreux types de chantiers : installation d’équipement sanitaire, pose de piscine, spa, mise en place de système de chauffage, eau, gaz ; Le plombier, pour qu’il soit reconnu comme tel, doit avoir les outils nécessaire pour effectuer toutes ces tâches. Il s’agit donc d’un métier qui nécessite beaucoup de savoir-faire et de compétence et d’outils.

2ème rôle:

Le plombier peut être amené à tracer le parcours des canalisations le long des murs et des cloisons. Il façonne également la tuyauterie en coupant des tubes aux dimensions désirées par l’employeur.    Il s’occupe de souder les tuyaux les uns aux autres ou de les relier à un appareil de chauffage où à un équipement sanitaire, par exemple. Il vérifie le bon fonctionnement du système pour qu’il n’y ait aucune défaillance ou fuite d’eau.

3ème rôle:

Il installe des appareils sanitaires, des radiateurs, des chaudières, en veillant à choisir minutieusement les endroits les mieux adaptés à leur utilisation. Il assure aussi le réglage et l’entretien de toutes ces installations. Il effectue également de nombreux dépannages et réparations au domicile des clients. Comme tout autre métier, le plombier peut et doit souscrire à une assurance. En effet, ce travail n’est pas l’un des plus faciles du monde, la personne qui l’exerce est tout à fait susceptible de subir des accidents. Il est notamment préférable et conseillé de souscrire à une assurance décennale plomberie.

On a toujours besoin d’un plombier. Il exerce diverses activités se rapportant à notre quotidien.

Comment devenir plombier ?

Vous l’aurez compris, le métier de plombier exige du savoir-faire.

Formations :

Après la 3ème, il faut 2 ans pour préparer le CAP : monteur en installation sanitaire, qui peut éventuellement être complété par la MC : maintenance en équipement thermique individuel (en un an). Il peut également être complété par le BP monteur en installations du génie climatiques et sanitaires ; métiers de la piscine (en 2 ans). Il faut 3 ans pour préparer le Bac professionnel technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques.

Conditions :

Le métier requiert une bonne condition physique (tenus, équipement). Il doit toujours être disponible de suite et doit être capable de travailler 7j/7 et 24h/24. Le plombier doit avoir un sens commercial, c’est-à-dire qu’il doit savoir fidéliser ses clients avec la qualité de son travail. L’esprit méthodique ne devrait pas être oublié.

Inconvénients :

Il s’agit d’une confession de plombier. Le fait de travailler dans les toilettes peut être gênant parfois. Le travailleur peut se sentir rabaissé à l’idée de s’occuper des canalisations. Le plombier peut aussi subir de gros stress avec tous les appels d’urgences qu’il pourrait recevoir.

Certes, le métier de plombier n’est pas le plus apprécié de tous. Mais comme tout autre travail, il y a toujours un côté négatif qu’on essayera de combler avec le professionnalisme et la rigueur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencer à investir dans l’immobilier à 30 ans